Pourquoi habiter dans une tiny house ?

Pourquoi habiter dans une tiny house ?

Un peu partout dans le monde, les mesures écologiques se multiplient et placent l’homme comme le principal artisan de la protection de la nature. Pour mieux agir, celui-ci doit redéfinir son mode et son espace de vie. Les tiny houses se présentent comme une solution efficace dans l’atteinte de ces objectifs.

Vivre dans une tiny house : le choix du minimalisme

Conçue en bois et généralement montée sur une remorque, une tiny house est une maisonnette qui dispose de toutes les commodités d’une habitation classique. Elle se différencie cependant de cette dernière par son espace optimisé et ultra fonctionnel.

Cette minimaison s’inscrit dans une démarche de développement durable et de protection de l’environnement. En devenant propriétaires d’une tiny house, vous renoncez en effet à la société de consommation dans laquelle se procurer les derniers produits et innovations sur le marché, sans besoin réel, est la norme. Vous acceptez ainsi un retour à des valeurs essentiellement humaines.

Tiny house : un habitat petit, mais confortable

Le principal avantage des minimaisons réside dans leur mobilité. En faisant ce choix, vous êtes en effet libre de changer de terrain ou de milieu de vie quand vous le désirez. Dans cette quête de beaux paysages, vous pouvez optez pour diverses solutions assez bien connues, comme un mobil home, un camping-car ou encore une caravane.

Ce qui distingue la tiny house de ces habitations mobiles, c’est la durée de vie, mais aussi, et surtout, le niveau de confort offert. En réalité, ce type d’habitation n’est qu’une version miniature d’une maison classique. Vous pouvez ainsi en posséder une avec toutes les pièces : un coin séjour, une cuisinette, un bureau, une chambre, des toilettes, etc.

La construction des tiny houses s’effectue d’ailleurs dans le respect de normes similaires à celles fixées pour les logements classiques. Au nombre des exigences imposées dans ce cadre, figure notamment l’obligation d’assurer sa connexion aux réseaux publics de fourniture en énergie (eau, gaz, électricité) et d’assainissement ou d’assurer son autonomie en la matière.

Certes, l’espace est limité dans une tiny house, mais vous pouvez l’aménager de sorte à y vivre confortablement. Bien aménagé, ce type de maisonnette peut tout à fait accueillir un couple ou une famille de quatre personnes.  Cet habitat peut accueillir aussi bien un couple qu’une famille de quatre personnes.

Dans ce cadre, vous pouvez compter sur l’ingéniosité des constructeurs afin d’exploiter au mieux chaque mètre carré de la surface de votre tiny house. Plusieurs astuces permettent notamment d’optimiser l’espace, comme le choix de meubles multifonctions tels qu’une étagère murale, un banc de rangement, une tête de lit avec étagères, etc.

habiter dans une tiny house

Un mode de vie économique et écologique

Contrairement aux maisons classiques, les tiny houses consomment très peu d’énergie pour les besoins quotidiens : chauffage des pièces, éclairage, fonctionnement des appareils électroménagers, etc.

Afin d’optimiser l’énergie, on peut équiper ces petites maisons écologiques de :

  • Panneaux solaires pour emmagasiner de l’énergie ;
  • Systèmes d’isolation adéquat ;
  • Dispositifs ménagers et de chauffage d’efficacité supérieure ;
  • Ouvertures (portes et fenêtres) écoénergétiques.

En matière de construction, les habitations vertes nécessitent peu de financement pour l’extraction, la fabrication et le transport des matériaux. D’ailleurs, pour la conception de tiny houses, seules des ressources saines sont utilisées. Cet aspect a un impact positif considérable sur la santé des occupants.

Dans une maison ordinaire, l’air à l’intérieur est trois fois plus pollué que celui à l’extérieur, en raison notamment de facteurs comme la mauvaise ventilation et la présence de composés organiques dans les matériaux de construction classiques.

Avec une tiny house, l’utilisation du bois et d’autres matériaux naturels permet une meilleure ventilation. Les occupants sont alors peu exposés aux problèmes de santé liés à la poussière et à l’humidité.

De plus, l’utilisation du bois comme principal matériau de construction encourage la production locale, tout en ayant l’assurance du respect de l’environnement, à travers des mesures comme :

  • L’utilisation exclusive de bois certifiés écologiques pour la fabrication des tiny houses ;
  • La limitation du débit d’eau s’écoulant des robinets et pommeaux de douches ;
  • La limitation du volume d’eau s’écoulant après chaque tirage de la chasse des toilettes à 6 litres.

Ainsi, en plus de réduire les dépenses quotidiennes, ce mode de vie minimaliste permet de réduire votre empreinte carbone.

Concernant les prix des Tiny House en France, on estime, entre 25 000 euros et 70 000 euros, le prix de la conception de ce type de logement alternatif.

Une vie de famille transformée

Vivre dans une tiny house redynamise le cercle familial en ce sens que les résidents passent plus de temps ensemble. La surface habitable réduite de la maison implique par ailleurs une organisation harmonieuse pour l’exécution des différentes tâches domestiques, avec une attention particulière pour les tâches comme le stockage d’eau, la vidange des toilettes sèches, etc.

Toutes ces tâches doivent être exécutées de façon régulière afin de maintenir votre petite maison mobile propre et fonctionnelle. Cela laisse normalement plus de temps à consacrer à l’éducation des plus jeunes. A ce propos, en règle générale, les familles qui vivent en tiny house privilégient l’école à domicile pour leurs enfants en bas âge.

Bien entendu, l’espace étant limité, il est important de trouver le moyen d’assurer à chaque occupant, un minimum de liberté, ainsi qu’une certaine intimité. Sur ces aspects, le mode de vie dans une tiny house peut présenter certaines contraintes.

Toutefois, il est possible de se satisfaire de ce petit cadre de vie. Pour cela, il suffit d’une bonne dose de volonté et d’un sens pointu de l’organisation. Il est par ailleurs important de garder à l’esprit que s’installer dans une tiny house requiert un certain temps d’adaptation.

Habiter dans une tiny house n’est pas toujours chose aisé, car cela implique souvent de rester loin de la vie urbaine. C’est en cela que les voyages en famille sont de réels moments de découvertes des uns et des autres. Ces expériences sont particulièrement enrichissantes, car elles permettent de renouer avec la nature et de renforcer les liens entre les différents membres de la famille.

Vous avez aimé cet article ? Faites-le nous savoir !